Le Huipil

Par tanyadominguez | Le 16/02/2017 | Commentaires (0)

Le HUIPIL 

 

P10607080

Par: Adrian Enciso 

 

L’huipil est un vêtement féminin d’origine indigène, utilisée dans la région de Mésoamérique avant l’arrivée des espagnols. Cette région comprend actuellement le sud du Mexique (les états de Chiapas, Oaxaca, Tabasco, Veracruz, Yucatán, Campeche), et une partie de l’Amérique Centrale. Le mot huipil vient du náhuatl huipilli, et signifie robe décorée.

Les huipiles peuvent couvrir  seulement le torse de la femme, pour être utilisés comme des blouses, ou bien le corps entier, sur une jupe ; ces styles varient selon les régions et les communautés dans lesquelles on les fait. La plupart d’entre eux sont faits main, avec la technique du tissage de ceinture, reliant deux pièces de tissu rectangulaire en coton ou en laine, ce qui les rend parfaits pour le climat chaud de ces régions. Il y en a d’une seule couleur, mais pour les pièces décorées, on fait des broderies qui représentent des figures humaines, des fleurs, des animaux ou des figures abstraites, avec des fils de soie ou des plumes.

En plus de l’usage commun de ces vêtements, il y en a ceux que l’on utilise lors des divers évènements spéciaux: mariages, naissances, baptêmes… même pour habiller les femmes décédées on utilise des huipiles de gala pour leur dire au revoir. Quelques uns sont utilisés pour les saintes à l’occasion des festivités religieuses des peuples. La variété est si grande et les détails de chaque pièce si précis, qu’il est possible d’identifier le lieu d’origine de la personne qui le porte, avec une observation attentive aux figures et couleurs de l’huipil. C’est ainsi que la diversité et la créativité des diverses communautés sont exprimées.

 RAIZS propose des huipiles des communautés de San Juan Chamula, dans l’état de Chiapas, et de l’Istmo de Tehuantepec, Oaxaca, crées par des artistes tzotziles et zapotèques. Elaborés avec une machine à coudre appelé « de pedal » et brodés à la main, avec des dessins qui racontent leur vie quotidienne, ainsi que la relations de la population avec la nature. Ces huipiles peuvent être faits en velours, coton ou satinés, ce qui permet leur usage quotidien.

 

Ajouter un commentaire